• English
  • Français
  • Italiano
  • Español

Qui suis-je ?

Petite j’étais déjà follement amoureuse des animaux. J’entends régulièrement ma mère dire que s’il y avait eu un lion devant moi je me serais faite dévorée toute crue car je serais allée à lui en toute confiance.

Dans mon enfance, j’ai choyé mon cochon d’inde, mes poissons rouges, mes tortues d’eau, mes chats, mes chiens, apprivoisé des escargots, sauvé des dizaines de biches et chevreuils mis en joue par mon père au cours de sorties de chasse.

Adulte, il m’est même arrivé de rouler très doucement sur l’autoroute, faire un détour de plus de 10km et chercher un endroit herbeux et sécurisé pour qu’une sauterelle (si, si !!!) malencontreusement retrouvée sur mon parebrise puisse retrouver un havre de paix !

Tout ceci pour vous dire que j’aime les animaux quels qu’ils soient. Et surtout, je les respecte.

Je suis une personne sensible. Cela me rend vulnérable, mais représente aussi une grande chance : je suis en mesure de percevoir intensément les gens et le monde qui m’entoure, et j’ai le plaisir de disposer d’une grande intuition.

0002 Resizè

La communication animale ? À vrai dire, je n’en avais jamais entendu parler.

C’est une de mes amies qui m’avait conseillée d’y avoir recours lorsque notre chat Valdo, jusque-là absolument propre, avait commencé à uriner régulièrement dans notre lit.

Bien sûr, j’aurais pu le punir en me disant qu’il s’agissait de jalousie ou encore de « vengeance » parce que nous étions partis une semaine sans lui. Mais je refusais de fait cette explication trop simpliste selon moi.

L’interprète animalière, après m’avoir décrit de façon très précise comment se comportait Valdo avec moi (une description absolument bluffante de vérité),  m’avait expliqué qu’il urinait de la sorte car il cherchait désespérément sa place. Bing ! L’effet miroir ! Il se trouve qu’à ce moment-là de ma vie, je ne savais plus quoi faire de moi. Depuis des mois, je touchais du doigt les énergies subtiles et j’avais l’impression de naître, tout simplement. Mais bien sûr j’avais peur. Imaginez à quel point il peut être difficile de faire du marketing dans des multinationales depuis des années et, un jour, ressentir clairement que l’on est faite pour quelque chose de si… différent.

L’interprète animalière m’avait également transmis ce message de notre doux Valdo : « Tu as une très belle énergie. Tu dois te faire confiance. Ne doute pas, et avance dans ce domaine ».

Par la suite, une petite voix n’avait de cesse de me répéter que je devais suivre une formation en communication animale. Je trouvais le domaine intéressant, ça oui, mais ne ressentais pas pour autant une grande excitation à m’y projeter.

J’ai pourtant écouté mon « Jiminy Cricket » et ai décidé de suivre cette formation. Et j’ai commencé à vivre pleinement ces expériences fabuleuses, et chaque fois si riches.

Bien évidemment, il y a les détracteurs. À commencer par certains membres de ma famille. Mais tant pis. Je poursuis ma route. Et je suis heureuse aujourd’hui, si heureuse de le faire. Parce que je suis simplement ce que je veux être.

Vous avez lu jusque-là. Ce qui signifie qu’une part de vous tend à y croire, peut-être.

Et je tiens à vous dire merci. Merci de m’accorder d’ores et déjà votre confiance.

>