• English
  • Français
  • Italiano
  • Español

La communication animale c’est quoi ?

Je pourrais donner une définition précise de ce qu’est la communication animale. Vous parler de télépathie, ou d’un fonctionnement basé sur des fréquences.

Je pourrais vous parler des pionniers, souvent des femmes, qui y ont cru et taché de former celles et ceux qui feront avancer les choses.

Mais je choisis de vous dire que la communication est ce qui permet d’être en contact direct avec les animaux. Qu’il s’agit d’une communication des plus naturelles, non verbale, du domaine subtil.

Elle est faite d’images, de sons, d’odeurs, de ressentis. De tout ce que chacun d’entre nous expérimente chaque jour, mais sans s’en rendre compte.

Je voudrais vous dire que la communication animale ne va pas seulement vous apporter une réponse à vos questions.

Bien sûr vous saurez comment il se sent, pourrez obtenir ses conseils sur une situation qui vous tracasse, avoir son avis concernant l’adoption d’un autre animal, l’avertir de l’arrivée d’un bébé, lui parler de votre déménagement, comprendre les raisons de sa maladie, lui demander son point de vue pour sa fin de vie.

Mais la communication animale va vous ouvrir la porte d’une nouvelle « dimension » : vous allez réaliser que les animaux ne sont pas des êtres aux capacités largement limitées par rapport aux nôtres, comme nous sommes habitués à le penser depuis des lustres. Cela va vous permettre de réaliser que les animaux sont des êtres dotés d’une véritable conscience, qu’ils pensent, réfléchissent, ressentent, et bien au-delà de ce que vous pouviez imaginer.

Vous pourrez voir qu’ils ne sont pas juste là pour nous tenir compagnie, ou nous nourrir.

Vous comprendrez qu’ils font davantage que nous accompagner : ils sont là avec nous, mais aussi et surtout pour nous.

Penelope Smith, interprète animalière reconnue, a établi un code d’éthique propre à la communication animale.
Il me paraît important de le partager avec vous :

1/ Notre motivation est d’abord la compassion pour tous les êtres et le désir d’aider les êtres de toutes les espèces à mieux se comprendre, afin de réanimer les facultés inhérentes à chaque humain de communiquer aisément et directement avec les autres espèces qui l’entourent.

2/ Nous honorons ceux qui viennent vers nous en demandant de l’aide et nous ne jugeons ou ne condamnons personne pour les erreurs et les incompréhensions du passé. Nous honorons simplement leurs désirs de changement et d’harmonie.

3/ Nous savons que pour conserver la pureté et l’harmonie de notre travail, nous nous devons de grandir spirituellement et de bien nous connaître. Nous réalisons que la communication télépathique est un médium qui peut être affecté par nos désirs inconscients, nos émotions excessives, nos jugements et notre manque d’amour envers nous-même et autrui. En sachant ceci, nous marchons sur le chemin de la télépathie animale avec humilité et bienveillance. Nous sommes prêts à regarder nos erreurs et à transformer les croyances qui peuvent influencer la clarté des communications que nous recevons (de la part des humains comme des non-humains).

4/ Afin d’augmenter l’efficacité de notre travail, nous nous tenons informés et nous comprenons les lois qui gouvernent les dynamiques des espèces humaines et non-humaines. Pour ce faire, nous allons chercher les connaissances ainsi que l’aide personnelle dont nous avons besoin pour faire notre travail avec efficacité, compassion, respect et joie.

5/ Nous cherchons à mettre en évidence le meilleur en chacun afin de trouver des solutions positives aux problèmes qui nous sont soumis. Nous offrons notre aide qu’aux gens qui la demandent afin que les gens soient réceptifs à notre aide. Cela augmente de beaucoup notre efficacité. Nous respectons les sentiments et les croyances des autres et notre travail va dans la direction d’une plus grande compassion et d’une meilleure compréhension entre les différentes espèces. Nous reconnaissons nos limites ainsi que ce que nous ne pouvons changer. Nous concentrons nos efforts sur ce que nous pouvons transformer.

6/ Nous respectons la vie privée des gens et de leur compagnon animal. Nous travaillons dans la confidentialité.

7/ Nous faisons de notre mieux pour aider les gens à conserver leur dignité et à décider comment ils peuvent, de façon adéquate, venir en aide à leur compagnon animal. Nous ne cultivons pas la dépendance envers nous et préférons stimuler la curiosité et encourager l’autonomie. Nous offrons aux gens la possibilité de grandir dans leur relation avec les êtres des autres espèces.

8/ Nous reconnaissons nos limites et nous savons quand il faut recommander l’aide d’un autre professionnel. Ce n’est pas notre travail de diagnostiquer ou de traiter des maladies et nous référons les gens aux vétérinaires pour ce genre de chose. Nous pouvons exprimer les émotions de l’animal, dire comment il se sent, les symptômes qu’il présente ou l’endroit où il ressent de la douleur, tels que communiqués par l’animal. Cette information peut être utilisée par un vétérinaire, à sa discrétion. Nous aidons aussi à comprendre et diminuer le niveau de stress à travers un travail d’écoute et à l’aide d’autres méthodes douces. En partagent nos connaissances et en leur faisant part de toute l’information que nous recevons, nous donnons aux clients la latitude nécessaire pour décider de la meilleure façon d’aider leur compagnon animal.

9/ Le but de toutes les consultations, les conférences et les ateliers est de créer un espace pour qu’il y ait plus de compassion, une meilleure compréhension et un meilleur équilibre entre tous les êtres. Nous suivons notre cœur en honorant l’esprit qui habite chaque être et qui nous unit tous.

>