• English
  • Français
  • Italiano
  • Español

Communication avec la jument Stella

stella-jument

Stella. C’est une jument de 26 ans. Noémie, une de mes bonnes amies, m’a demandé de faire une communication car elle se pose la question relative à sa fin de vie. Est-ce le moment de la faire partir ? Un hiver supplémentaire ne sera-t-il pas de trop pour Stella ? Une décision bien difficile à prendre…

Il m’est difficile de faire cette communication de suite : je dois admettre que parler de sa mort avec un animal n’est pas ce que je préfère faire, surtout lorsque je le connais… je traîne donc et laisse passer les jours…mais un mois plus tard, alors que je lis bien tranquillement le soir dans mon lit, Stella décide d’entrer directement en contact avec moi et commence à me parler.

Elle me dit savoir qu’elle est en fin de vie, et qu’elle est très sereine à ce sujet. Elle me dit qu’elle va « s’endormir » naturellement, qu’elle partira d’elle-même.

Lorsque je lui parle de la boucherie (on m’a expliqué que c’est ce qu’on fait généralement avec les chevaux – terrible, je vous l’accorde), elle me répond : « surtout pas ! », et m’explique qu’elle ne veut pas imposer cela à Noémie.

Elle est bien consciente que « partir à sa façon » va imposer des contraintes au niveau logistique, mais tant pis.

Lorsque je lui demande à quel moment cela va se passer, je vois un champ d’herbe bien verte, avec de jolies fleurs légèrement agitée par une petite brise. J’en déduis qu’il s’agit de l’été. Je lui demande « Juillet ? Août ? ». C’est le mois de Juillet qui ressort.

Elle me dit que cela se passera au champ et qu’elle ne souffrira pas.

Elle me transmet également des messages pour Noémie au sujet d’un conflit familial qu’elle traverse. Elle veut lui dire que les choses vont se régler, mais que cela mettra un peu de temps. Que la personne concernée comprendra qu’elle ne peut pas rester éternellement sur ses positions, avec ses convictions, et qu’elle se sentira forcée d’avancer.

Elle ajoute que Noémie ne doit pas douter sur sa route. Qu’elle doit persister dans sa voie, coûte que coûte, et que ses choix sont justes. Que même s’ils peuvent rendre tristes ses proches, il n’y aura jamais de ressentiment ou de haine à son égard parce qu’elle fera toujours les choses honnêtement, avec le cœur. Ce sera donc compris.

Stella s’en est allée le 21 juillet 2015, comme elle me l’avait annoncé.

Noémie l’a trouvée morte au champ, à 6h00 du matin.

Il faisait assez chaud ce jour-là, et il n’était pas question de la laisser trop longtemps au soleil. Malgré toute la tristesse, il fallait trouver une solution, et vite. Étrangement, Noémie a croisé une personne qu’elle n’avait plus vue depuis des lustres. Elle l’a mise de suite en relation avec une de ses connaissances qui a pu venir immédiatement et emmener le corps de Stella. Tout s’est enchaîné, comme par magie…

Deux mois plus tard, le conflit qui affectait Noémie s’est apaisé, et une relation beaucoup plus sereine s’est instaurée.

Le 21 juillet au soir, j’ai de nouveau communiqué avec Stella. Un merveilleux message d’amour pour Noémie. Mais ça, c’est une autre histoire…

Plus d’exemples ? cliquez ici !

>